La gestion du stress

janvier 5th, 2010

"Les hommes pratiquent le stress comme si c’était un sport." 

  –  Madeleine Ferron

Vous pouvez vous programmer à interpréter autrement vos perceptions et ainsi diminuer le stress dans votre vie. Pour ce faire, il vous faut vous détacher de vos réactions réflexes, celles qui vous viennent sans même y penser, le temps de choisir une nouvelle réaction qui vous semble plus appropriée.

Pour prendre ce recul salutaire, voici quelques questions qui vous aideront à regarder la situation sous un nouvel angle. Au moment d’y répondre, augmenter votre sentiment de détachement en imaginant qu’il s’agit de la situation de quelqu’un d’autre plutôt que la vôtre.

Maintenant que vous êtes dans un état d’esprit qui facilite une certaine distance avec les événements, prenez quelques minutes pour répondre à ces questions. C’est un investissement qui vous évitera bien des ennuis et tensions !

1. Quels sont les faits perçus qui décrivent et influencent la situation à laquelle vous faites face ? Reformulez-les jusqu’à ce qu’ils soient exempts de toute interprétation.

2. Quelle était jusqu’à maintenant vos interprétations de ces faits et vos prévisions des conséquences possibles ?

3. Quelles ont été jusqu’à maintenant vos réactions en réponse à ces interprétations ?

4. Quelles autres façons existent-elles d’interpréter ces faits ? Listez-en au moins 5. Pour vous aider, pensez à des gens dont vous admirez la présence d’esprit et demandez-vous comment chacun interprèterait ces faits, selon leur regard unique sur le monde.

5. Dans le contexte actuel, quel résultat aimeriez-vous obtenir ? Quelle est l’issue souhaitée ?

6. Laquelle des nouvelles interprétations listées vous semble la plus positive et constructive ? Pour la distinguer, il vous suffit d’identifier celle qui a le plus de chance de vous rapprocher de votre but. Formulez une phrase inspirante à vous répéter chaque fois que vous aurez besoin d’influencer vos pensées vers cette direction.

7. À la lumière de cette réflexion, comment aimeriez-vous répondre dorénavant en remplacement de vos anciennes réactions-réflexes ? Quelles actions seraient plus appropriées pour construire ce que vous avez choisi d’atteindre ?

Après cet important recul, votre niveau de stress est probablement déjà réduit par rapport à ce qu’il était il y a à peine quelques minutes. Vous avez gagné plus de pouvoir sur la situation puisque vous n’êtes plus en mode réactif. Vous choisissez vos actions en toute conscience. Maintenant, identifiez le premier geste à poser pour concrétiser vos choix et faites-le.

Commencez l’année en beauté!

Votre coach et psy, Suzanne :o)

 

 

Stress au travail? Protégez-vous de la dépression.

septembre 28th, 2008
Voici quelques-uns des facteurs de stress professionnels :                           
CONTENU DU TRAVAIL : responsabilité, surcharge de travail, travail routinier et non valorisant, travail physique ardu, travail mentalement pénible, etc.                                                                                             
DIFFICULTÉS RELATIONNELLES : avec la hiérarchie, avec les collègues, avec les clients ou le public, avec ses employés ou le personnel sous sa responsabilité,etc.                                                                         
RELIÉ À L’INDIVIDU : absence de motivation et d’intérêt, manque de valorisation, salaire insatisfaisant, endettement, frustrations psychologiques, poste demandant moins de compétences ou plus de compétences que celles de l’individu, etc.
                                                                                                                                 
   Selon une étude de statistique Canada de 2002:

– 1 travailleur sur 4 est insatisfait de son travail parmi ceux qui considèrent leur travail comme extrêmement stressant.

– 1 travailleur sur 15 était insatisfait de son travail parmi ceux qui considèrent leur emploi comme n’étant pas stressant.

Une des conséquences de l’insatisfaction au travail est le taux d’absentéisme au travail. Les travailleurs insatisfaits prennent trois fois plus de journées de maladie que les autres.
Aussi, les hommes et les femmes qui vivent de la pression et du stress au travail ont respectivement de 2,5 fois et 1,6 fois plus de possibilités de vivre une période de dépression que ceux ayant un niveau de stress acceptable.
J’ai remarqué en consultation que les causes d’épisodes de dépression reliés au travail ne sont pas les mêmes pour les hommes, que pour les femmes. En général, pour mes clients, la pression et la surcharge de travail sont la cause de leur épisode de dépression, tandis que chez mes clientes, le stress personnel quotidien et la mésentente ou le manque de soutien entre collègue ou avec les supérieurs sont des facteurs qui reviennent souvent.
                                                                                                                                     
   De plus, j’ai répertorié les manifestations de stress perçu chez mes clients et clientes :
                                                                                                                                                                          – Troubles du sommeil : insomnies avec somnifères, réveils précoces, difficultés d’endormissements, mauvais sommeil, cauchemars;

– Dermatoses;                                                                                         

– Troubles digestifs;                                                                                        

– Variation de poids;                                                                         

– Troubles de la vie affective;

– Anxiété;

– Palpitations;                                                                                          

– Fatigue chronique;                                                                                   

– Chutes tensionnelles;

– Dépression nerveuse;

– Tachycardie;

– Tendus, impatient;

– Frustration due au manque de communication et au refoulement des émotions;

– Manque de joie de vivre.

Ma formation ainsi que mon expérience me donne les compétences adéquates pour vous aider à faire face et à résoudre vos difficultés professionnelles.

Contactez-moi sur www.psychoweb.ca et il me fera plaisir de vous aider en consultation de façon personnalisée.

www.psychoweb.ca

www.psychoweb.ca

 

Mes services
Suzanne Rudolphe
Psychosociologue,
coach et formatrice.

Propriétaire du site
PsychoWeb.ca
- Consultation psychologique en ligne
- Consultation conjugale en ligne
- Coaching de vie et carrière
- Formations en ligne