Faites votre  »Test du stress »

juillet 13th, 2011

Ce test, préparé par des psychiatres, se base sur le fait que beaucoup d’événements
(malheureux, neutre, ou même heureux) contribuent au stress.
Pensez aux événements qui se sont produits dans votre vie depuis un an et
notez, dans la colonne de droite, les points que chacun représente.

Si le résultat vous inquiète, réagissez…
 

ÉVÉMENENT                                                                                    VOS POINTS

1. Décès d’un conjoint………………………………………………….        100 __________
2. Divorce…………………………………………………………………….           73 __________
3. Séparation conjugale …………………………………………………      65 __________
4. Emprisonnement ……………………………………………………….      63 __________
5. Décès d’un proche parent …………………………………………..     63 __________
6. Blessure ou maladie personnelle ……………………………..     .52 __________
7. Mariage ……………………………………………………………………          51 __________
8. Congédiement…………………………………………………………..        47 __________
9. Réconciliation conjugale……………………………………………..     45 __________
11. Maladie d’un membre de la famille…………………………….   44 __________
12. Grossesse………………………………………………………………..     40 __________
13. Difficultés sexuelles……………………………………………………   39 __________
14. Accroissement de la famille………………………………………..  39 __________
15. Réadaptation professionnelle…………………………………….. 38 __________
16. Changement dans les revenus…………………………………… 38 __________
17. Décès d’un ami intime………………………………………………..  37 __________
18. Changement d’orientation professionnelle ……………….. 36 __________
19. Changement dans le nombre des discussions avec
le conjoint …………………………………………………………………           35 __________
20. Hypothèque de plus de 200 000 $ ………………………………31 __________
21. Saisie, hypothèque ou emprunt……………………………………30 __________
22. Changement dans les responsabilités professionnelles….. 29 __________
23. Départ du foyer d’un fils ou d’une fille ………………………….. 29 __________
24. Difficultés avec belle-famille………………………………………..   29 __________
25. Haut fait personnel …………………………………………………….    28 __________
26. L’épouse entre sur le marché du travail ou abandonne
son emploi………………………………………………………………..             26 __________
27. Entrée à l’école ou sortie de l’école……………………………… 26 __________
28. Changement dans les conditions d’existence ………………25 __________
29. Révision d’habitudes personnelles………………………………. 24 __________
30. Difficulté avec le patron………………………………………………     23 __________
31. Changement dans les heures ou dans les conditions
de travail…………………………………………………………………..              20 __________
32. Déménagement…………………………………………………………    20 __________
33. Changement d’école ………………………………………………….   20 __________
34. Changement de loisirs………………………………………………..  19 __________
35. Changement des pratiques religieuses …………………….. 19 __________
36. Changement d’activités sociales …………………………………19 __________
37. Hypothèque ou emprunt inférieurs à 200 000 $ …………..17 __________
38. Changement des habitudes de sommeil …………………….16 __________
39. Changement dans le nombre de réunions de famille …15 __________
40. Changement d’habitudes alimentaires ……………………….15 __________
41. Vacances …………………………………………………………………      13 __________
42. Noël…………………………………………………………………………       12 __________
43. Infractions mineures à la loi………………………………………… 11 __________

TOTAL : ___________

Si vous avez moins de 150 points, vous n’avez probablement aucun problème.

De 150 à 199, peut-être avez-vous de légers risques que le stress vous affecte physiquement.
De 200 à 299, vous avez un problème «moyen» et une chance sur deux que votre santé en soit affectée. Si vous avez plus de 300 points, votre bien-être risque fort d’être affecté.
 

Suzanne Rudolphe, psychosociologue

www.psychoweb.ca

La gestion du stress

janvier 5th, 2010

"Les hommes pratiquent le stress comme si c’était un sport." 

  –  Madeleine Ferron

Vous pouvez vous programmer à interpréter autrement vos perceptions et ainsi diminuer le stress dans votre vie. Pour ce faire, il vous faut vous détacher de vos réactions réflexes, celles qui vous viennent sans même y penser, le temps de choisir une nouvelle réaction qui vous semble plus appropriée.

Pour prendre ce recul salutaire, voici quelques questions qui vous aideront à regarder la situation sous un nouvel angle. Au moment d’y répondre, augmenter votre sentiment de détachement en imaginant qu’il s’agit de la situation de quelqu’un d’autre plutôt que la vôtre.

Maintenant que vous êtes dans un état d’esprit qui facilite une certaine distance avec les événements, prenez quelques minutes pour répondre à ces questions. C’est un investissement qui vous évitera bien des ennuis et tensions !

1. Quels sont les faits perçus qui décrivent et influencent la situation à laquelle vous faites face ? Reformulez-les jusqu’à ce qu’ils soient exempts de toute interprétation.

2. Quelle était jusqu’à maintenant vos interprétations de ces faits et vos prévisions des conséquences possibles ?

3. Quelles ont été jusqu’à maintenant vos réactions en réponse à ces interprétations ?

4. Quelles autres façons existent-elles d’interpréter ces faits ? Listez-en au moins 5. Pour vous aider, pensez à des gens dont vous admirez la présence d’esprit et demandez-vous comment chacun interprèterait ces faits, selon leur regard unique sur le monde.

5. Dans le contexte actuel, quel résultat aimeriez-vous obtenir ? Quelle est l’issue souhaitée ?

6. Laquelle des nouvelles interprétations listées vous semble la plus positive et constructive ? Pour la distinguer, il vous suffit d’identifier celle qui a le plus de chance de vous rapprocher de votre but. Formulez une phrase inspirante à vous répéter chaque fois que vous aurez besoin d’influencer vos pensées vers cette direction.

7. À la lumière de cette réflexion, comment aimeriez-vous répondre dorénavant en remplacement de vos anciennes réactions-réflexes ? Quelles actions seraient plus appropriées pour construire ce que vous avez choisi d’atteindre ?

Après cet important recul, votre niveau de stress est probablement déjà réduit par rapport à ce qu’il était il y a à peine quelques minutes. Vous avez gagné plus de pouvoir sur la situation puisque vous n’êtes plus en mode réactif. Vous choisissez vos actions en toute conscience. Maintenant, identifiez le premier geste à poser pour concrétiser vos choix et faites-le.

Commencez l’année en beauté!

Votre coach et psy, Suzanne :o)

 

 

Mes services
Suzanne Rudolphe
Psychosociologue,
coach et formatrice.

Propriétaire du site
PsychoWeb.ca
- Consultation psychologique en ligne
- Consultation conjugale en ligne
- Coaching de vie et carrière
- Formations en ligne